Gangs of Wasseypur – Part 2

de Anurag Kashyap,
2012,
avec Nawazuddin Siddiqui, Huma Qureshi, Vineet Singh…

5p1e3d450yokdqa9.D.0.Nawazuddin-Siddiqui-and-Huma-Qureshi-Gangs-Of-Wasseypur-2-Movie-Poster

★★★★☆

Hollywood à Bollywood

 Suite et fin de la saga d’Anurag Kashyap, Gangs of Wasseypur, toujours projeté dans le cadre du festival « Imagin’airs Indiens », organisé par l’Image (Plougastel-Daoulas) et les Studios (Brest). Les deux films étaient d’ailleurs diffusés à la suite vendredi 5 avril, à l’occasion d’une soirée exceptionnelle en présence du réalisateur, Anurag Kashyap.

 L’histoire, divisée en deux parties simplement à cause de sa longueur (environ cinq heures, beaucoup trop long pour un long-métrage projeté en cinéma) et non par souci de narration ou de scénario, reprend donc là où elle s’était arrêtée, à la mort de Sardar Khan, régnant alors sur la ville. L’assassinat du seigneur de Wasseypur, commandité par Ramadhir Singh, le chef du clan ennemi et véritable parrain de la saga, déclenche une nouvelle série de règlements de comptes, contés par Anurag Kashyap dans cette seconde partie de l’œuvre.

 Gangs of Wasseypur – Part 2 diffère en tout points de l’ouvrage précédent. En effet, le cinéaste se lâche, alignant fusillades sur fusillades et bafouant un à un tout les principes de la morale indienne. Dans ce second opus, Hollywood débarque à Bollywood ! Gunfigths incessantes, explosions de partout, sexe (sujet tabou dans la Part 1), drogue et rock n’roll. La vie, alors qu’elle était sérieuse, complexe et morose dans la première partie, devient un jeu pour cette nouvelle génération de mafieux, éduqués par le cinéma et la télévision. Les fusillades sont sanglantes à souhait et les litres d’hémoglobines coulent, semble-t-il, joyeusement et de façon insouciante. Les « règles de l’art criminel » ne sont plus respectées : on tire en plein jour, dans la rue, sur n’importe qui, les femmes y compris… Ces dernières, déjà rebelles dans le premier ouvrage, s’affirment encore plus : refusant voire menaçant les hommes ! La drogue, vice premier du nouveau dirigeant Khan, répand ses méfaits dans tout Wasseypur, signe d’un changement de la société. La place des nouvelles technologies (portables, télévision) et de la culture moderne (cinéma, musique électro) est également très importante dans ce second volet.

 La Part 2 se démarque complètement de la classique première partie, qui servait principalement à planter le décor et ainsi introduire ce second opus, plus violent, davantage pop et moderne. C’est en fait assez simple à résumer : Anurag Kashyap remplace les discussions, ou plutôt les complots, du premier ouvrage par des fusillades, des bains de sang. On parle donc beaucoup moins dans ce deuxième volet, ce qui ne saurait être reproché au film étant donné l’abondance de conversations dans la Part 1. Cependant, cette modernisation du film, loin d’être déplaisante, séduit le spectateur et l’entraîne dans un Bollywood remixé à l’américaine. On quitte les sombres ruelles mafieuses du premier opus pour rejoindre le soleil, l’éclat des quartiers de Wasseypur au plein jour. Les tenues des truands changent également, on peut désormais être un criminel et porter un foulard ! Place aussi à la débauche, la musique des années 2000’s… bref place à la modernité !

 Beaucoup plus libre, Kashyap se lâche, s’éloigne du cinéma bollywoodien, et assume enfin l’influence américaine. Gangs of Wasseypur – Part 2, clairement plus tarantinien que le premier opus qui semblait plutôt inspiré du Parrain de Coppola, enchaîne fusillades sur fusillades (peut-être un peu trop ?) sur fond de vengeance. Le montage est excellent, on passe d’un bain de sang à l’autre sans se perde, un exploit pour un film de presque trois heures ! Kashyap prend nettement le parti d’une ultraviolence, symbolisée par le premier (un scalp) et le dernier meurtre de Faizal (plusieurs rafales de balles à bout portant dans un hôpital assiégé par la mafia). On retrouve, cette fois étendue sur tout le long-métrage, au plus grand bonheur du spectateur, l’intensité et l’originalité de la dernière scène de la Part 1.

gang-of-wassepur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s