C’est la fin

  La grande majorité de mes lecteurs étant atteinte de cinéphilie aiguë, il est utile de préciser que non, cet article n’aura aucun rapport avec la comédie apocalyptique de Seth Rogen, C’est la fin, sortie dans les salles en septembre dernier. Non, j’écris ce texte afin « d’officialiser », ou plutôt de justifier, la fin de pressCritik. Ainsi, comme vous l’avez certainement remarqué si vous suivez pressCritik, je n’ai publié aucun article depuis la mi-novembre. Ce qui a pu passer pour une trêve pré-hivernale n’en était pas une, je tiens à le signaler. Ce choix de ne plus publier de critiques n’a rien à voir avec une quelconque flemmardise : cette décision a en effet été prise volontairement, suite à une longue réflexion. Le fait que je sois devenu, courant novembre, chroniqueur sur RadioU (une radio universitaire brestoise) a évidemment beaucoup compté. Cette chronique ciné me prend du temps mais surtout elle m’a ouvert à une nouvelle forme de critique – en l’occurrence, la critique radio. J’ai commencé la critique de film par format écrit sur un blog, et aujourd’hui mes critiques passent à la radio, devenant ainsi orales. Plus tard peut-être passerais-je au format télévisé ? Ou peut-être reviendrais-je à une forme écrite mais cette fois-ci dans la presse ? Je ne sais pas encore mais quoi qu’il en soit, je pense avoir fait le tour de la critique écrite sur blog et je crois qu’il est temps de passer à un nouveau support, à une nouvelle forme d’expression. Désormais, j’aimerais m’investir pleinement dans RadioU, qui m’offre la chance de m’essayer à cette formidable façon de s’exprimer qu’est la radio. Je remercie tous ceux qui ont suivi pressCritik.

The-Artist-de-Michel-Hazanavicius

  Pour ceux qui souhaiteraient écouter ma chronique ciné’ sur RadioU (http://www.radio-u.org/), je suis à l’antenne le mercredi, entre 18 et 19 heures. Je possède également un compte Twitter, sur lequel je partage de nombreuses informations relatives au septième art : https://twitter.com/pressCritik.